La bière belge est aujourd’hui un patrimoine mondial, selon l’UNESCO.

En effet, celle-ci figure dans la liste des patrimoines culturels immatériels de l’humanité suite à une réunion de cet organisme à Addis-Abeba, en Éthiopie vers la fin d’année 2016.

 

La reconnaissance d’un savoir-faire unique

Depuis des années, la bière est l’une des attractions touristiques de ce pays. La Belgique produit plus de 1500 types de bières reconnues dans le monde et autant de spécialités régionales. Il y a plus de 200 brasseries toujours en fonction qui produisent de la bière. Cela prouve l’importance de cette boisson dans la culture belge et même dans son économie. La bière fait vivre plusieurs sociétés belges et certaines communautés trappistes offrent même leurs bénéfices à des œuvres caritatives.

Industriels et amateurs produisent diverses variétés de bières pouvant contenir jusqu’à 14 degrés d’alcool. Des dizaines d’associations de connaisseurs de bière ou zythologues sont réparties dans le pays. Ces personnes montrent leur passion pour cette boisson fabriquée essentiellement à base d’eau, d’orge ou de malt, de houblon et de levures. Ils peuvent ensuite y déceler différentes saveurs et parfois même les ingrédients en plus.

 

Plus qu’une simple boisson : la bière, une identité

La Belgique comprend environ 30 musées célébrant la bière. Le fait que cette boisson figure dans cette liste des patrimoines mondiaux rend extrêmement fière la population locale. De plus, les brasseries belges ne cessent d’innover dans la production de ses boissons en optant pour des techniques réduisant la consommation d’eau, des emballages recyclables et n’utilisent par exemple, que des ingrédients naturels.

La bière est toujours présente lors d’événements festifs quelle que soit la région. Après une journée de travail, lors des retrouvailles entre amis ou les réunions de famille, il n’est pas rare de ne pas trinquer des verres de bière. Selon une étude, un Belge boirait environ un verre et demi de bière par jour en moyenne, soit plus de 70 litres par an.

Les maîtres-brasseurs belges partagent leurs expériences et leurs connaissances en matière de bière lors de cours réguliers ou de formations spéciales afin de transmettre la méthode de fabrication et la culture. Il y a même des étudiants en restauration et en hôtellerie qui se forment dans cette spécialité et effectuent des stages dans les brasseries.

Grâce à cette place dans la culture belge, la bière tient maintenant la 11e place dans la liste du patrimoine immatériel de l’UNESCO.

 

Plus d’articles : Cliquez ici